L’aile déchirée, création de la Cie phosphore

La critique entière à retrouver sur http://www.lesouffleur.net/15358/laile-dechiree/

          L’aile déchirée réinvente l’une des nombreuses métaphores autour des ailes : « avoir du plomb dans l’aile » figurant l’image d’un oiseau blessé pour parler d’un espoir vain. Dans cette pièce, un groupe de six amis se disloque, chacun allant à la recherche de l’être aimé, dans le sein même du groupe ou à l’extérieur. Les jeunes gens sont sans cesse égratignés, constamment déçus dans leurs espoirs amoureux. Ils poursuivent toujours l’amour sans qu’il soit réciproque, comme chez les personnages de Racine, justement, parce que cet amour donne des ailes…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :